Ajouter un commentaire

Action « Un bol de riz » : quelques jours avec un peu moins pour donner un peu plus

Compte-rendu d'Anne-Sylvie

Suite au cours « Just people !? » de StopPauvreté que nous avons organisé au premier semestre 2012, notre groupe a décidé de mener une action consistant à manger moins pendant 2 semaines pour donner l’argent économisé pour un projet de développement (ADENN). Deux d’entre nous ont décidé de ne manger qu’un bol de riz par jour par solidarité avec tous les gens vivant avec cette quantité de nourriture.

Cette expérience a été marquante sur beaucoup d’aspects. Tout d’abord elle nous a permis de nous rendre compte de l’abondance dans laquelle nous vivons et nous a appris à être plus reconnaissants pour la nourriture que Dieu nous donne en quantité.

Ensuite nous avons pu réaliser qu’avec peu de nourriture, nous devenions moins efficaces dans notre quotidien, en étant plus fatigués, sans énergie. Cette sensation de vivre dans notre chair ce que vivent tant de personnes dans le Sud nous a permis de réaliser à quel point la faim fait perdre des ressources aux pays pauvres.

Enfin, nous nous sommes rencontrés plusieurs fois à midi pour un temps de méditation. Nous sommes restés interpelés par différentes nouvelles parues au cours de ces jours et en particulier par le fait que chaque ménage suisse jette l’équivalent d’un repas à la poubelle chaque jour et que le nombre de personnes dans le monde ne se nourrissant pas à leur faim est de 870 millions de personnes.

Par ailleurs, nous avons découvert quelques exhortations à plus de solidarité dont la Bible regorge. Ainsi, Paul nous interpelle à utiliser notre superflu pour servir ceux qui sont dans le besoin (2 Corinthiens 8.13).

Soyons donc dans la joie pour ce que nous avons et n’ayons pas peur de partager avec générosité ! Avec cette action « bol de riz », nous avons pu faire un petit pas dans cette direction.

Témoignage d'Alexandre

Manger moins, vivre plus: une semaine avec un bol de riz par jour

Faire l'expérience de quelques jours différents dans mon alimentation m'a beaucoup apporté. J'y ai ressenti le manque mais j'y ai aussi réalisé l'abondance dans laquelle je vis. Me priver pendant quelques jours m'a permis de voir tout ce dont je ne me prive pas au quotidien, tout ce qui me semble si naturel d'acquérir, de consommer, de jeter. Il m'a été possible ainsi de penser plus concrètement à tous les êtres humains sur cette terre qui vivent privés de tant de richesses et dont le quotidien est fait non pas d'abondance mais d'indigence.

L'expérience a été d'autant plus forte qu'elle était partagée par plusieurs personnes en même temps, comme une communion dans l'ascèse. Je ne peux que recommander ce régime (!) pour développer un esprit de justice dans nos vies et dans le monde, par la grâce de Dieu. Estimant que la vie chrétienne doit être marquée par des temps spéciaux qui donnent sens au passage du temps, je serais partant pour revivre cela chaque année!

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.