ForumChristNet 2012.06.23 : Un jubilé pour la Suisse ?

Genève, 24.06.12 – Le samedi 23 juin a eu lieu à Berne le ForumChristNet «Un jubilé pour la Suisse?» Un petit groupe de participant-e-s a suivi trois interventions au sujet du jubilé biblique, la situation sociale en Suisse et l’initiative pour un impôt sur les successions. «Pour lutter contre la féodalisation de la Suisse, l’initiative pourrait être un tout petit pas vers le jubilé biblique», a estimé un des intervenants.

Dans ce contexte, ChristNet a publié le n° 14 du «ChristNetInput» avec comme titre «Ordonne à ceux qui sont riches d'être généreux!». Il a été envoyé à 2000 pasteurs, œuvres et personnes du monde évangélique (cf. textes en annexe).

Le jubilé: une notion-clé de la Bible

Lukas Amstutz, théologien et enseignant au Centre de formation de Bienenberg, situe le jubilé dans son contexte biblique[1]: tous les 50 ans, les Israélites étaient appelés à rendre aux propriétaires initiaux toutes les maisons et terres vendues. Ainsi, cette «bonne nouvelle pour les pauvres, mais mauvaise nouvelle pour les riches» aurait évité l’accumulation excessive de fortunes familiales, estime M. Amstutz.

Dans le sermon par lequel il initiait son ministère, Jésus se serait entièrement identifié avec la promesse du jubilé.[2] Par ailleurs, le Notre Père n’enseigne-t-il pas: «… comme nous pardonnons aussi à nos ‘débiteurs’»? Jésus ne donnait pas au jubilé une signification purement spirituelle. Ceci se manifesterait lorsqu’il dit: «… vends tout ce que tu possèdes, donne … aux pauvres».[3] En vivant une communauté des biens avec ses disciples ainsi que par sa critique du pouvoir, Jésus aurait concrètement mis en application le jubilé. Au cours de l’histoire de l’Eglise, le jubilé aurait été toujours plus spiritualisé et perdu de sa force transformatrice de la société.

M. Amstutz estime qu’aujourd’hui, l’initiative pour un impôt sur les successions représente une contribution importante pour appliquer le jubilé. Cependant, il met en garde de ne pas attendre d’une société sécularisée qu’elle ait la confiance en Dieu nécessaire à l’application du jubilé. Certes, l’initiative permettrait à plusieurs de faire un nouveau départ social et économique. «Mais, un jubilé pour la Suisse, ne devrait-il pas contribuer à la lutte contre les immenses inégalités au niveau mondial?» conclut M. Amstutz.

Suisse: creuser l’écart ou promouvoir l’égalité des chances?

Samuel Ninck-Lehmann, coordinateur de ChristNet, relève trois évolutions en Suisse qu’il interprète comme autant de conséquences d’un jubilé non observé:

1. Selon une étude de l’Union syndicale suisse, l’écart entre riches et pauvres se creuse malgré une hausse globale des salaires depuis les années 1990.[4] Tandis que les salaires les plus bas auraient connu une hausse de 2%, celles des très grands revenus auraient grimpé de 21%. L’accumulation de fortunes entre un petit nombre de personnes créerait une concentration de pouvoir malsaine, estime M. Ninck.

2. Selon une étude de Pro Senectute, la pauvreté parmi les personnes âgées serait, malgré le système des trois piliers, bien réel.[5] Aucune autre classe d’âge ne connaîtrait une aussi grande inégalité dans la répartition des revenus et des fortunes. «Une fois pauvre, toujours pauvre, même vieux», affirmerait l’étude. Dès lors, l’égalité des chances, dès la formation de base, serait centrale.

3. Les nombreuses baisses d’impôt des dernières années ont contribué à des coupes dans le domaine de l’égalité des chances. Ainsi, la plupart des cantons auraient aboli l’impôt sur les successions et fait, par la suite, des économies dans l’éducation en remplaçant les bourses d’études par des prêts remboursables etc.

Samuel Ninck-Lehmann de conclure que l’initiative pour un impôt fédéral sur les successions serait une contribution importante au rétablissement de l’égalité des chances, «ce but poursuivi également par le jubilé biblique».

L’impôt sur les successions: un impôt équitable

Peter Schäppi, membre du groupe de travail pour l’initiative «Imposer les successions pour notre AVS», souligne la nécessité d’une réforme dans le domaine de l’impôt sur les successions. La majorité des cantons l’auraient, en effet, aboli sous la pression de la concurrence fiscale. Dès lors, il serait du devoir de la Confédération, de réintroduire cet impôt équitable au niveau national.

Selon M. Schäppi, l’impôt proposé serait: simple, puisqu’il prévoit un taux unique; porteur d’avenir, puisqu’il financerait l’AVS qui aurait bientôt besoin de nouvelles sources de financement; il servirait la redistribution, puisque il ne touche que les très grandes fortunes, grâce à une franchise élevé (2 millions de francs).

M. Schäppi est convaincu: il s’agit là d’un impôt équitable. En effet, l’effort d’un ouvrier pour gagner un certain montant serait très grand; l’effort pour l’obtenir par héritage, par contre, très petit… «Pour lutter contre la féodalisation de la Suisse, l’initiative est peut-être un tout petit pas vers le jubilé biblique», conclut-il.

Aux chrétien-ne-s d’agir

Dans le contexte de ce Forum, ChristNet a publié le «ChristNetInput» n° 14 qu’il a envoyé à 2000 pasteurs, œuvres et personnes évangéliques (cf. annexe). Sous le titre «Ordonne à ceux qui sont riches d'être généreux!» ChristNet encourage les chrétien-ne-s de s’engager en faveur du principe biblique de la redistribution des richesses et contre l’injustice sociale. Le moyen prôné dans l’immédiat est l’initiative pour l’impôt sur les successions.

Les textes du ChristNetInput n° 14 sont disponible dans l’annexe ci-dessous ou dans le dossier en ligne «Dossier : initiative «AVS et impôt sur les successions»: http://www.christnet.ch/

ChristNet est un forum chrétien qui s’engage pour l’amour du prochain dans les domaines du social, de l’économie, de l’environnement, de la culture et du développement.

Contact et sites web

ChristNet, 022 731 71 83. info@christnet.ch

www.christnet.ch

www.fiscalitesuccessorale.ch

 


[1] Lévitique 25.8-31.

[2] Luc 4.18-19. «… proclamer l'année de grâce accordée par le Seigneur.»

[3] Marc 10.21.

[4] Daniel Lampart, David Gallusser, Marco Kistler: Im Dienste des reichsten Prozents. Schweizerischer Gewerkschaftsbund, 4. April 2012. URL

[5] Amélie Pilgram, Kurt Seifert: Leben mit wenig Spielraum. Altersarmut in der Schweiz. Pro Senectute Schweiz. 2009. URL

 

Authors: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.